L'enfer, c'est les autres

Femme nue tu seras.

Il est loin le temps où oser porter la mini jupe était une preuve d’audace. Les moeurs ont évolué, les libertés vestimentaires avec. Et tant mieux. Le progrès a permis aux femmes de se positionner en tant qu’égales des hommes. Et, même si la route est encore longue, le féminisme évolue en faveur du progrès.

Pourtant, la mode au commerce de son corps par la gent féminine au nom de cette notion hautement symbolique diminue son avancée réelle.

L’hyper sexualisation : ennemi du féminisme ?

Féminisme.png

Kim Kardashian, Emily Ratajkowski ou Beyoncé sont quelques unes des icônes publiques représentant une époque décomplexée. Les illustrations même que le marché assimilé au fantasme est hyper-rentable. A première vue, pas de polémique. Il faut vivre avec son temps, paraît-il. Pourquoi cacher une plastique si méthodiquement entretenue lorsque les temps modernes permettent de l’exposer ? Le monde a évolué avec son lot de progrès : on sait maintenant que  se montrer dénudée n’est pas synonyme de moeurs légers. 

Et sur-dénudée ?

« Nous sommes bien davantage que nos seuls corps. », affirme Kim Kardashian, philosophe à ses heures, comme si celui qu’elle utilise comme mine d’or était obsolète.  Celle dont la notoriété est née grâce au fessier serait-elle donc une militante ? Une impudique aux idéaux ?

La motivation féministe s’avère malheureusement davantage hasardeux prétexte qu’humble cause dans bien des cas.

L’acte non assumé est fréquemment motivé par une cause empruntée à un mouvement tendance. Celle du féminisme, en l’occurrence. Dans sa lettre ouverte sur la sexualité des femmes, la vedette du clip Blurred Lines se prétend également motivée par l’émancipation de la femme. 

« Etre sexy est une forme de beauté », dit-elle. Certes. L’ennui est que la limite entre la jouissance de la liberté d’expression et l’extrapolation de celle-ci est infime. Et Emily, dont on découvre régulièrement les courbes à coups de photos capturées « à la volée », de dos, sans maillot, sur son instagram, se situe plutôt du côté obscure.

Exploiter un droit si durement acquis aux cours de toutes ces années est légitime. Le résumer à la nudité est insultant.

Le féminisme ne s’abrège pas à la surexposition de ses courbes, mine ingénue, pretextant qu’en tant que femme, on ne fait que jouir d’un acquis social. 

Olympes de Gouges  se retournerait surement dans sa tombe en apprenant que ses efforts pour que la femme  devienne l’égal de l’homme servent à des mannequins qui se montrent leur cul pour gagner des followers.

Capture d’écran 2017-01-04 à 19.53.38.png

Une femme libre est exactement le contraire d’une femme légère, disait de Beauvoir.

Kim Kardashian.png

 

Publicités

Une réflexion sur “Femme nue tu seras.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s